⚓ ⛵ Soldes d'été dans ma boutique! ⛵ ⚓


⛵ ⚓ ⛵

 ⚓ ⚓ ⛵ V A C A N C E S ! ⛵ ⚓ ⚓  
( Illustration: Eleonore M )
 
⛵ ⚓ ⛵

Un petit cadeau rien que pour vous!

Avant fermeture annuelle de ma boutique, j'organise des soldes d'été dans ma boutique!

-30% sur TOUTE ma boutique en utilisant ce code " SUMMER2017 " au moment de finaliser votre achat.

La promotion est valable jusqu'au 29 juillet, suite à quoi ma boutique sera temporairement fermée jusqu'à mi-août! Hé oui, une petite pause s'impose!

N'hésitez pas à me contacter à cette adresse pour toute question:

valeskaleidoscope@gmail.com
Bonnes emplettes sur OlgaValeska.etsy.com !

 ⤋

OlgaValeska.etsy.com


⛵ ⚓ ⛵

⚓ ⛵ Carnets de voyage: Oh, Bonne Mère! ...Marseille, la ville bleue ⛵ ⚓



"Sur le vieux port, quand le jour vient de naître,
De bon matin, j'ouvre ma fenêtre!
Le boulanger, le marchand de volailles,
Sont déjà là, et chacun travaille!
(...)
Tout ça c'est Marseille, merveille des merveilles,
La mer est bleue le soleil brille,
Pour les garçons y'a de belles filles!
Et puis y'a des chansons, qui montent de chaque maison...
D'humeur sans égal, c'est qu'à la provençale; 
qu'on parle avec les mains, comme les napolitains,
Et, sur le coup de midi, on s'affole t'es parti... tout ça c'est le midi!
Exubérant, galégeur, optimiste,
Le marseillais lui n'est jamais triste...
Mais si parfois il se met en colère,
Ca fait du bruit; un bruit du tonnerre!
S'il est pas d'accord, s'il sent qu'il a tort... il crie...bien plus fort;
Tout ça c'est Marseille, merveille des merveilles,
La Bonne-Mère nous protège,
Mais en plus de ce privilège,
On a c'est un détail, l'accent avec sa pointe d'ail...!
La gaieté domine, au pays d'la sardine, on se croise dans les rues:
"A Dieu, comment vas-tu?"
Venez donc c'est un conseil, passer des jours sans pareil...
...où ça?
Au pays du soleil!"

Tout ça c'est Marseille, Fernandel, 1956

 

 




Ah, Marseille!

    Bigarrée et bruyante, lumineuse et chaleureuse, ses automobilistes qui klaxonnent à tout va et râlent contre le code de la route ^^, ses marchands de poissons sur le vieux port qui vous haranguent, son murmure incessant, ses paysages à couper le souffle, ses églises remplies de merveilles... et de gens, aussi! ...Ses bateaux qui vont et qui viennent sans cesse... et ce bleu, ce bleu, de partout!

 Marseille, la ville bleue!

     Il y a tellement d'idées reçues à son sujet! Elle en fait parler, des gens, ah ça...!


 On m'avait dit, d'un ton très grave: fait attention à ton sac! Ne porte pas de bijoux! Rentre à 20h chez toi le soir! (...N'oublie pas la crème solaire et fais attention aux méduses! ^^ ) 


Je vous rassure, on ne m'a pas volé mon sac à main, ni arraché mes oreilles avec mes boucles, pas de coup de soleil et de méduses non plus, ni de quelconque passage à l'hôpital! Marseille est une ville particulière, c'est vrai, mais si on est pas trop bêta ni timoré, on y (sur)vit très bien.


    Pourtant soyons honnêtes: oui, se balader à Marseille, ce n'est pas toujours de tout repos! Il y a des quartiers moins agréables que d'autres, c'est sûr, et oui je l'avoue, je les ais un peu contournés. Pour la première fois j'ai du organiser ma visite, alors que d'habitude je suis plutôt du genre à me laisser porter là où le vent (et mes pieds!) me mènent...!



Alors oui, dans cet article je ne vous partagerai que mes bonnes adresses et mes coups de coeur, et je ne parlerai pas des autres quartiers où mon expérience a été "un peu moins bonne"... et d'autres encore où je ne me suis pas sentie la bienvenue, clairement!

 Pourtant, toutes les expériences sont différentes, à vous d'organiser votre visite comme bon vous semble, et je suis sûre d'avoir oublié plein d'endroits formidables... c'est même certain!



  Car Marseille est une ville hors du commun, avec des panoramas incroyables et un patrimoine fantastique! Elle vaut le détour, et même qu'on s'y arrête quelque jour, c'est sûr. Alors, libre à vous d'organiser votre visite comme bon vous semble!



    Ma vision des choses, ce n'est pas la plus parfaite, et ce n'est sûrement pas la plus exacte. Je ne suis restée que quelques jours... je ne prétends donc pas connaître Marseille par coeur! C'est sûrement aussi une Marseille rêvée, romancée, "à travers mes lunettes" et donc sûrement des lunettes avec pas mal de filtres ^^ . Je suis comme ça! C'est ma nature de ne voir et de ne chercher que le plus beau. Alors tout n'est pas rose, c'est sûr... tout n'est pas bleu! ^^ Mais tout n'est pas noir non plus, et de loin. Moi, Je vous montre le plus beau, ce qui m'a plu, ce qui m'a ému. Car c'est ça dont j'ai envie de me souvenir. Quelqu'un n'a t'il pas dit, "C'est la beauté qui sauvera le monde"...?


Alors, place à la Beauté!

----------------------

 ⚓

Chapitre 1: "Voici ta Mère..."
 

Nous commençons par tout l'essentiel, la première chose à aller voir, et la seule s'il n'en fallait voir qu'une: la Bonne Mère, bien sûr!
      La Bonne Mère, si belle, si tendre, si douce et remplie de bonté, la Bonne Mère qui veille et règne sur Marseille. Au dessus de la ville agitée, elle surplombe, tranquille, rassurante. A ses pieds, lorsqu'on marche dans la ville, elle est comme un repère lorsqu'on se perd dans les rues plus mouvementées. Elle éclaire et guide comme un phare dans la nuit! 

     On trouve dans cet endroit toute la plénitude et l'apaisement qui manque parfois dans Marseille. Cette paix est le privilège de ceux qui prennent la peine de gravir la petite colline pour venir adorer notre Maman du ciel. A pieds bien sûr, c'est mieux! Prendre de la hauteur, pour se rapprocher de l'essentiel... Notre-Dame-de-la-Garde, sans conteste le plus bel endroit de Marseille, où j'ai trouvé refuge de nombreuses fois, notamment le soir au crépuscule, pour admirer notamment des couchers de soleil sans pareil, et une vue imprenable sur Marseille et la mer. 

    J'ai également beaucoup apprécié le joli petit quartier à ses pieds. Calme, tranquille, populaire, délicieusement vieillot, au charme napolitain. Un havre de paix dans Marseille, et mon quartier préféré, sans hésiter. Pour moi, ici est toute l'âme de Marseille, dans ces petites maisons de pêcheurs où sèche le linge aux fenêtres, petites maisons qui entourent tranquillement la Bonne Mère, pour être protégées par ses rayons. 

    Il y règne surtout, dans les murs de cette basilique spécialement, une ferveur particulière, avec un attachement à la Vierge et au Christ très fort. Les gens touchent les statues, les embrassent, se signent plusieurs fois... Tout cet amour m'a beaucoup émue et touchée, et surtout cette approche plus populaire de la religion, beaucoup moins froide, "mécanique" et policée. Ici c'est le coeur qui parle, et ce n'est que le coeur qui est écouté. La Bonne Mère ouvre grand ses bras, à tout le monde, et surtout à ceux qui ont su garder leur simplicité. 

    Ici, à toutes les messes auxquelles j'ai pu assister, on vous parle de joie de vivre, d'amour, de simplicité et de Soleil. On ne rentre pas dans l'église en rampant et se flagellant, ni en se voilant les cheveux, car Notre-Dame-de-la-Garde, elle, a gardé ses cheveux aux vents... Pas de fausse modestie et bigoterie, ni d'étalage de connaissances... "L'amour ne se gonfle pas d'orgueil" (Saint Paul apôtre aux Corinthiens) On entre ici heureux, amoureux, et le coeur ouvert et plein de tendresse. C'est un refuge réconfortant, pour l'âme et le coeur...
Sursum corda!


La Bonne Mère et son joli quartier...
De nombreux ex-votos et peintures naïves très touchantes dans la basilique... Pour dire "Merci!"

 
Le soir au coucher du Soleil, la Bonne Mère revêt son manteau d'or!

 
J'aime beaucoup les vieilles devantures vintage du quartier... Clin d'oeil à ma grande soeur, Simples Choses



"Notre Dame de la Garde, garde le peuple marseillais :

de nous seuls tu te laisses appeler Bonne Mère,

car tu sais que notre cœur, un peu comme celui de Dieu,

dépasse toujours la mesure.
Bonne Mère, voici ton peuple :
Ton regard circulaire, comme le phare de Planier,
brille de l’Estaque aux Calanques
des îles du Frioul à la Chaîne de l’Étoile.
Tu n’oublies personne dans ta ronde d’amour."
Cardinal Etchegaray 

A l'intérieur de la basilique

 Dans les jardins du Bois Sacré, qui entourent la basilique...
   La vue sur l'entrée du "Roucas Blanc" un magnifique quartier aux maisons bourgeoises... dont je vous parlerai plus après! (Je lui préfère nettement le quartier "Bonne Mère", plus populaire et authentique)



 Chapitre 2: "Tu me fends le coeur!" 
...Le Vieux Port et le Panier
 

  Après la Bonne Mère, passage obligatoire sur le Vieux Port, un endroit incontournable et typique de Marseille! Un classique! Ce serait une simple sardine, paraît-il qui aurait bouché le port de Marseille... ^^ et de la sardine, il y en a, c'est sûr! Tous les matins les marchands animent leurs étals aux saveurs et parfums de la mer... Hé oui, ça sent le poisson ici (et l'accent marseillais!), même dans le métro!
"Alors ma ptite demoiselle, vous goûterez bien un peu de mon poisson!" 

    Déjà presque un pied dans la mer, la "grande bleue" est toute près et nous appelle à prendre le large... C'est d'ailleurs souvent ici sur le vieux port qu'on met la main dans l'eau pour la première fois non sans émotion, surtout quand on arrive des montagnes comme moi...! Mais avant de monter dans le bateau, un arrêt obligatoire dans un petit café ou dans les boutiques du célèbre quartier populaire le "Panier", où savons de Marseille côtoient bouquets de lavandes et cartes postales colorées! 

    Et des couleurs, il y en a! Du rouge, du jaune, du orange, du linge aux fenêtres, de la musique à chaque coin de rue, le cliquetis des couverts sur la place de Lenche... on se croirait là-encore dans un quartier de Naples, doux et trépidant à la fois. Toutes les cultures s'y croisent, toutes bien réparties, et ici plutôt agréablement: le mélange est réussi, et on s'y sent bien. Un mélange donc, de quartier bobo, touristique, rétro, et aussi vraiment populaire. Des tags ultra modernes aux réverbères rétro, un café bobo branché et un petit épicier oriental, une brocante aux prix défiants toute concurrence, et les multiples hommages à Marie: statuettes, tags, restaurant "l'Ave Maria"... La ferveur catholique et l'identité marseillaise a su garder son empreinte malgré toutes les nouvelles influences... et pour mon plus grand plaisir! L'ambiance est détendue, on croise autant de touristes que "d'autochtones", et pourtant rien n'est trop surjoué pour attirer les touristes justement. Ici, on ne travaille pas à re-créer un Marseille de carte postale. 
Ici on vit vraiment!  

    Bien sûr, on termine la visite du quartier par un passage à la superbe et imposante cathédrale de la Major, où vous pourrez admirer de magnifiques oeuvres de l'art catholique: peinture, sculpture... ( Petite anecdote: elle est tellement grande que vous pourrez même vous y cacher avec votre amoureux pour vous regarder dans le blanc des yeux! ^^ 10 juillet 2017, j'en garde un souvenir inoubliable...! G+A ^^ )

    Sublime cathédrale donc, véritable rempart face à la mer, "elle en jette"! Elle est pourtant moins attachante, douce et attendrissante que l'irremplaçable "Bonne Mère"...


Le Vieux Port... se balader ici, c'est se rappeler non sans nostalgie tout l'univers de Pagnol... C'est ici que se déroule la célèbre "trilogie marseillaise" (Marius, Fanny et César)! C'est dans le fameux "Bar de la Marine" qu'a été tourné cette scène désormais... mythique!

 
"Tu me fends le coeur!"

Sur la place de Lenche...

Je craque pour les charmantes devantures de boutique rétro! Ici "Le Bazar du Panier"

Faire son marché sur le Vieux Port au petit matin...

"Pour faire une bonne bouillabaisse
Il faut se lever de bon matin
Préparer le pastis et sans cesse
Raconter des blagues avec les mains

Les courageux prennent leur canne
Et vont eux mêmes la pêcher
Mais le poisson passe et ricane
Y a plus qu'à l'acheter au marché !

Une langouste est nécessaire
De la baudroie et des favouilles
Douze rascasses un petit Saint Pierre
Huile safran ail et fenouil

On invite une belle petite
Marie-Louis ou bien Ninon
Ensemble on remue la marmite
En se bécotant tout le long

On laisse un peu la bouillabaisse
Pour pétanquer au cabanon
On tire et on fait des prouesses
Quand on revient y a plus de bouillon !

Ah ! que c'est bon la bouillabaisse
Ah ! mon dieu que c'est bon bon bon
Ah ! que c'est bon la bouillabaisse
Ah ! mon dieu que c'est bon! "
 La Bouillabaisse, Fernandel
Le palais et les jardins du Pharo, au loin!

En allant à la cathédrale de la Major... je vous en montrerai plus dans un prochain article!

La Bonne Mère qui veille toujours, jamais loin...


 

Chapitre 3 : Sur les traces du Comte de Monte-Cristo! Les îles du Frioul et le château d'If

Je vous avais promis une promenade en bateau... La mer, la voici, elle est là! 
    Les lecteurs et admirateurs d'Alexandre Dumas dont l'imaginaire a été nourri par l'île d'If seront ravis par la promenade en bateau qui nous fait arriver juste à l'entrée du château pour une visite de cette ancienne prison bien célèbre à Marseille...! On frissonne en visitant les cachots aux murs énormes où n'ont été creusées que quelques minuscules fenêtres. Etrangement ironique et amusant de se dire qu'en 2017 des gens payent pour la visiter alors que d'autres il y a quelques siècles auraient tout donné pour en échapper! ^^

    Tout cela en tout cas m'a beaucoup donné envie de relire "Le comte de Monte Cristo"! On reprend ensuite le bateau pour continuer le voyage jusqu'aux îles de Frioul: îles de Pomègues et de Ratonneau.

    Bon, honnêtement, les îles du frioul sont très bien, mais ne m'ont pas emballées plus que ça, le site n'est pas vraiment sauvage et "nature", et en même temps un peu à l'abandon, (ancien hôpital, ancien terrain militaire...) pour l'ambiance "vacances" et "Provence" on repassera ^^ ? C'est pourtant un coin très facile d'accès et très apprécié des marseillais pour la baignade et le grand air à seulement 20 minutes de bateau! On y trouve aussi quelques endroits sauvages et escarpés où des baigneurs viennent s'aventurer, et des plages d'eau turquoise. Donc au diable les fines bouches, les îles du Frioul, cela vaut le détour! La ballade en bateau avec vue sur tout Marseille se suffit d'ailleurs presque à elle-même. Mais pour la beauté, la magie des paysages, et l'authenticité je lui préfère quand même les magnifiques calanques dans le sud de Marseille... (à suivre dans un prochain article...!)



Le château d'If, sur les pas du Comte de Monte-Cristo...

 
Une envie de revoir le film?
Toutes les adaptations sont disponibles sur youtube! Youpi!

L'ancien hôpital à l'abandon de Sainte-Caroline sur l'île de Ratonneau... vraiment pas mal! On aurait envie d'y faire une séance photo! Pour l'instant les ruines sont malheureusement fermées au public



Chapitre 4: "A l'aise, Blaise!" 
Les quarties "chics" de Marseille: le Roucas Blanc, Endoume, Bompard, et la Anse de Malmousque

Imaginez... L'eau qui scintille sous les rayons du Soleil, le cri des mouettes, le remous des vagues, le parfum des lauriers en fleurs, une petite ruelle qui descend vers la mer et... les grands portails en fer qui cachent le paysage pour protéger jalousement de grandes maisons bourgeoises! ^^ Bienvenue dans les "beaux quartiers" de Marseille!

   Ce n'est pas vraiment un endroit pour les touristes, plutôt un quartier résidentiel. Les pancartes "Attention, voisins vigilants!" et les regards méfiants lancés d'une grosse voiture clinquante par des créatures botoxées vous le rappelleront rapidement ^^ Mais trêve d'ironie! Ici "tout n'est que luxe calme et volupté", et je comprends aussi ces habitants qui essayent de préserver leur havre. Pourtant vous pourrez quand même vous balader sans encombre au hasard des ruelles avec votre appareil photo, à la recherche de jolies lumières et couleurs, et surtout d'un peu de calme et de fraîcheur... Surtout que la mer est à deux pas pour une petite baignade, je pense à la très agréable "plage du prophète" notamment!

     Bien que les quatre quartiers soient à côté, pour vous promener à pied il faudra bien toute une après-midi! Le lien entre les quatre quartiers est d'ailleurs peut-être hasardeux mais j'y ai retrouvé le même esprit. Avec un côté beaucoup plus populaire que j'apprécie pour ma part bien plus, vers la Anse de Malmousque notamment, ou le vallon des Auffes dans le quartier d'Endoume, dont je vais parler plus longuement juste après... tellement j'ai apprécié!

    Mais pour l'heure, enfilez vos lunettes de soleil, une petite robe Vichy pour vous mesdames, un fichu sur la tête, et marchez le long de la corniche Kennedy avec vue sur mer au coucher de soleil en vous prenant pour Grace Kelly et en écoutant "Somewhere beyond the sea" de Franck Sinatra! Effet vacances garanti! ^^ (et aussi quelques coups de klaxons et de "hé mademoiselle trop charmante!" ^^ ...Mais rien de grave... ^^ )


 
" Somewhere, beyond the sea..."


La vie est si dure...!


La Anse de Malmousque, plus populaire... mais tout de même! Un de mes gros coups de coeur


Chapitre 5: "La Dolce Vita" au Vallon des Auffes

 

    Il fait bon vivre au Vallon des Auffes... Ici il flotte un air de "dolce vita", de vacances d'été... Tout est si joli, coloré, pittoresque, simple, parfaitement rétro. On se croirait dans un décor de cinéma! Et en même temps, on sent que rien n'est étudié, ce n'est pas un "plan marketing", c'est juste la vraie vie! Une dame à sa fenêtre qui regarde les gens passer avec son chat, les jolis reflets des bateaux dans l'eau, un apéro entre voisin improvisé sur le coin d'un trottoir, des garçons en vespa qui font le paon ^^, un pêcheur au bord de l'eau qui scintille, et des papis qui attendent que le soleil se couche en refaisant le monde avec cet accent reconnaissable entre milles... sans oublier la mer, toujours la mer! J'ai été sous le charme de cet endroit tellement romantique et populaire à la fois. Pour moi c'est un quartier incontournable de Marseille, à voir absolument!


 Se balader dans les ruelles du vallon des Auffes en écoutant la BO du film "Mon Oncle" de Jacques Tati
Magique!



-------------------


Et voilà, notre petite visite de Marseille est terminée... ou presque! Je me suis concentrée sur l'aspect "ville" mais il me reste encore à vous parler des calanques magiques de Marseille... qui font aussi partie de la ville! Hé oui! (la suite au prochain article...!)

Il n'est pas facile en tout cas de parler de tout, tellement Marseille est riche d'histoires, de différentes cultures... un cas unique et un monde à part. Pour moi c'est un gros bigarreau très lumineux, un peu imparfait, un peu brut, aux milles couleurs, une ville parfois plein de passions et de fureur, parfois plus douce et simple, mais toujours authentique et entière... Un tourbillon, en fait! Si unique qu'on ne peux l'oublier!

 


Ce que j'ai particulièrement aimé à Marseille, c'est que l'on n'y joue pas à re-créer une carte postale, une publicité lisse et insipide, non... on y vit vraiment. Elle a ses défauts, cette ville, ça oui, comme les autres... Mais ce n'est pas un attrape touriste. On est loin des clichés, de l'identité en toc, c'est une ville qui ne joue pas un rôle, et qui n'est pas trop tappe à l'oeil et "bling bling", quoi qu'on pense du Sud. Marseille est un cas à part. Elle est telle qu'elle est, et c'est ce qui fait qu'on s'y attache je crois.





J'ai un pincement au coeur pourtant en cherchant en vain dans les rues l'ombre de Fernandel... la jupe à fleur de la fille du puisatier (au dessous du genoux, s'il vous plaît!)... Le petit Marcel et sa tante au parc Borély... Les chapeaux à fleurs des dames au palais Longchamp... Une partie de carte sur un coin de table, un certain parler d'ici -imagé sans être vulgaire-, et un homme qui soulève son chapeau pour vous saluer et vous laisser passer...
Souvenir d'une certaine idée de Marseille, d'une certaine idée de la Provence... d'une certaine idée de la France.


Tout a tellement changé... où êtes vous donc passé, César, Marius, Fanny?
"Les Marseillais se cachent pour mourir"...
En pensant à tout cela, ça "m'escagasse" un peu.... 

 

La mer, elle, restera toujours là, impassible, apaisante. Elle en voit défiler du monde, et du monde entier!  
Et puis ce bleu... Tout ce bleu...!
Oh bonne Mère!
 Marseille, tu me fends le coeur! 
⛵ ⚓ ⛵